Poèmes en alsacien et en français proposés par des poètes locaux à la fin XXe et début du XXIe siècle

Certains d'entre-eux furent prolifiques telles Joséphine Maurer, née Dehlinger († 2015) ou Marie-Rose Kieffer (née Rothenfluch) habitant Rumersheim-le-Haut qui présentèrent leurs oeuvres aux "Soirées Poésies" qui furent organisées en différents villages de la Hardt.
Plusieurs poètes apportèrent leur concours, telles Yvette Marty d'Ensisheim, Mme Mey de Meyenheim, Albert Maeder de Rumersheim-le-Haut notamment !

Ces dernières années ces soirées se firent rares, ces poètes avancèrent en âge voire disparurent !

Pour les poètes Blodelsheimois Emile Decker fit un mémoire et proposa quelques poèmes illustrés par Marie-Louise Haas.

Dans ce mémoire on trouve des poèmes :
- Eugénie Hassler
- Marie-Rose Kieffer
- Joséphine Maurer
- Marie-Thérèse Antony, née Sitterlé
- Paul Decker (horticulteur)
- Xavier Peter
- Bernard Sitterlé, Mairesse

Joséphine Maurer († 2015) et Marie-Rose Kieffer, née Rothenfluch, sont les poètes emblématiques natives de Blodelsheim.

Ces deux poètes écrivirent des centaines de poèmes, chacune avec sa sensibilité et son style particulier. Elles furent aussi actrices
au Théâtre Alsacien de Blodelsheim.

12 - J. Maurer.jpg

Poème d'Yvette Marty d'Ensisheim

Màch dü a Schritt

 

 Mer han jo fàscht glichi Sproch

Un mer sen anànder so noch

Drumm màch ech à Schritt

Und dü, màch oi à Schritt

Geb mer dini Hand

Un mer bliewa Hand en Hand

 

Alles Beesa wann mer vergassa

Das viele Blüat, wu esch Vergossa

Die alli Manscha wu sech han Verschossa

Das alles wann mer Verwescha

 

Es derf uns nix meh tranna

Kei Krieg, kei Bruck

Kei Fluss, un aüi kei Schuss

 

Baüija mer a Walt a so schen

Wu alli Manscha sech Verstehn

E Walt voller farwiga Bliemle

Wu eins dr vu heist „ Liewa „

 

Sol àwer uns nia Beräja

Dass mer alles wann Verzeija

D’r no gebts jo oi kei Fend

Denn dü wersch jo mina Frend

 

 

Texte von Yvette MARTY-GRAFF

Ensisheim / 19-7-2008

Poème d'Yvette Marty d'Ensisheim

 

Ech ben a Elsasser Maidle

 

Ich ben a Elsasser Maidle

Wu stolz esch uf si Landle

As gett jo wit un breit

Kei scheener Landle

Wu d’Walt so trayt

 

Ech ben em Elsass gebora

Ech ha mini Sproch net ferlora

Ech kampf fer se mit Harz un Seel

Das derf net andersht seh

 

Elsass, oh mi Landle

Wia besch du so wunderschen

Mi Harz tuat so klopfa

Wann ech dech do so seh

 

Wia Gold sen dini Falder

Wenn D’Sunna trewer schiehnt

Griani Tanna erschiena en dina Walter

Wia Marle-Prinza im Mondschien

 

Im Summer wia em Wenter

Machs dü s’Gleck fu dina Kinder

Dü besch mi Paradis uf Arda

As kah kei andrs gah

 

Ja: ech be a Elsasser Maidle

Wu stolz esch uf sih Landle

O Herrgott geb uns dina Saga

Fer dass mir kenne, en unsra Kender forlahsa

Wia scheen, un Herrlig ases esch, im Elsass z’Lawa

 

 

 

Texte de Yvette MARTY-GRAFF

Ensisheim – Juin 1994

Ceci n'est qu'un petit aperçu des poèmes qui furent proposés par ces poètes lors de fêtes de familles, associatives, soirées poésies, fêtes de Noël, voire dans le Mi Dorf de 1983 aux alentours des années 2010.

Juillet 2022.