Familles au tragique destin

Au fil de l'histoire des familles pour les époques qui nous sont connues, nous découvrons que certaines familles de Blodelsheim furent cruellement touchées par un tragique destin !

Ainsi au XIXe siècle la famille RAWO Philipp et son épouse Catherine, née Rusch, perdirent tous leurs enfants !

Émile Muller fut un des tués de la Grande Guerre qui vécut à Blodelsheim, avec son épouse Cécile, née Doll, ils eurent trois enfants, ils n'auront pas connu leur papa ! 

La famille SETTELEN fit partie de ces familles durement touchées par la Grande Guerre aussi, voici la généalogie de cette famille...

Cette famille SETTELEN habita dans la rue Principale (rue du G. de Gaulle aujourd'hui) au nord du village. Charles, cantonnier, fut originaire de Hirtzfelden. Les trois garçons de Charles sont décédés, Joseph, nouveau-né et les deux autres : Ernest et Joseph en 1918 dans la Grande Guerre. 
Le fils d'Ernest : Ernest, petit garçon de 4 ans, qui n'a pas connu son père, est décédé en 1919.

L'épouse d'Ernest : Victorine, née Bischoff, native de Marckolsheim, perdit donc son mari en août 1918, son petit garçon le 9 mars 1919, sa belle-maman le 6 mars 1919, son beau-frère Joseph le 23 octobre 1918.
Qu'est devenue Victorine après cette tragédie ? Elle n'est pas décédée à Blodelsheim.
 

Les familles Xavier DECKER puis Joseph DECKER de l'impasse du Centre durement éprouvées lors des deux Guerres mondiales !

Lors de la Libération la propriété de Joseph et Marie-Rose Decker fut endommagée !

Pour en savoir plus sur Laurent et Eugène Decker consulter le thème : 1914-18 - Première Guerre mondiale.

Pour Laurent († 1943) consulter le thème : 1939-45 : victimes militaires et civiles. 

 Famille Xavier Muller, rue de Gimont

La famille de Muller Xavier (Schmett's Xàvier) et son épouse Henriette, née Wassmer habitèrent dans l'actuelle rue de Gimont.
Ce fut une famille d'excellents musiciens dont le père Xavier et Ernest firent partie de la Société de Musique de Blodelsheim.
Les anciens se rappellent de Xavier qui joua de son instrument à proximité du fort de la Ligne Maginot, aujourd'hui intégré au site de l'APP au nord du village.
Xavier et Henriette eurent 4 enfants, 3 sont décédés en bas-âge et le le 4ème Ernest est mort en 1944 comme Malgré-Nous en Ukraine.
Henriette, leur maman est morte dans les années 1970, brûlée vive par une couverture chauffante !
Soeur Victoire, soeur garde-malade de la Maison de l'hôpital de Blodelsheim qui connut et accompagna cette famille en fut tellement affectée quelle en pleura de chaudes larmes quand elle découvrit la pauvre maman Henriette.

Pour Ernest Muller voir le thème : victimes militaires et civiles de la Deuxième Guerre mondiale.

Famille Ernest THIERRY, rue de l'Église

Ernest Thierry et sa fille Victorine furent particulière éprouvés par la Seconde Guerre mondiale, ils perdirent leurs trois fils ou frères ! 
Paul et Robert, Malgré-Nous, le troisième Martin, voulant se mettre en sécurité pour se soustraire à l'incorporation de force en février 1945 alla se cacher auprès d'une famille à Balgau alors que la libération fut proche, entendant les Libérateurs, il sorti de la cave où il se cacha et fut fauché par un tir des Alliés, il fut tué sur le coup !

Tragique destin, disions-nous...

Après le décès de son papa Ernest en 1978, resta Ernestine, elle décéda à l'Ehpad "Aux Molènes" de Bantzenheim en 2012.

Dans les années d'après-guerre, Ernest Thierry espéra longtemps le retour de Robert car un soldat allemand prétendait l'avoir reconnu en Autriche, des échanges de courrier datés de 1954, aujourd'hui déposés aux archives de la mairie de Blodelsheim, prouvent le témoignage de ce soldat... Malheureusement ce témoignage s'avéra faut. Robert est décédé en février 1945 à Innsbruck.

Pour en savoir plus sur Paul, Robert et Martin Thierry voir les thèmes dédiés aux Malgré-Nous et victimes militaires et civiles de la Deuxième Guerre mondiale.

Toutes les familles qui perdirent un être cher lors des deux Guerres mondiales subirent ce destin tragique qu'elles ne purent partager avec personne. Pour ces familles ce fut une grande tristesse ...alors que pour les autres familles ce fut l'occasion de fêtes mémorables aux armistices de 1918 et 1945...

Septembre 2022.