L’immigration de familles originaires de Blodelsheim aux Etats-Unis

" Ils ont fait un grand pas vers l’inconnu.  Ils ont fait preuve de courage. Ce furent des gens résolus qui ont quitté le petit village rural de Blodelsheim de la plaine du Rhin en Alsace en France pour chercher un mieux vivre dans un pays qui leur proposa un avenir meilleur… "
L’immigration de familles originaires de Blodelsheim aux Etats-Unis
 
Imigration of families from Blodelsheim to the United States

 

Il y eut trois périodes distinctes :

  • 1817 : la cause fut la famine, disette, la montée des prix.

  • 1844-1855 : dut à la crise économique générale en France et l’incitation de Castro à venir s’installer dans le « Nouveau monde ».

  • 1872 : l’annexion de l’Alsace-Moselle par l’Allemagne après la guerre de 1870-71.

 There were three distinct periods:

       - 1817: the cause was famine, famine, rising prices.
     - 1844-1855: Due to the general economic crisis in France and the encouragement of Castro to come and settle in the "New World".
     - 1872: the annexation of Alsace-Moselle by Germany after the war of 1870-71.

 

Emile Decker (1927-2020) historien local de Blodelsheim, écrivit dans l’un de ses nombreux documents sur le sujet : « Ils ont fait un grand pas vers l’inconnu.  Ils ont fait preuve de courage. Ce furent des gens résolus qui ont quitté le petit village rural de Blodelsheim de la plaine du Rhin en Alsace en France pour chercher un mieux vivre dans un pays qui leur proposa un avenir meilleur… ce ne fut sûrement pas facile pour ces émigrants de s’implanter dans ce nouveau monde qu’ils ne connaissaient pas. Ils partirent, emmenant avec eux leur culture, leur mémoire. La barrière de la langue dut être un gros handicap… ils l’ont surmonté et se sont intégrés avec bravoure sans doute pour la plupart ! »

 

 Emile Decker (1927-2020) local historian from Blodelsheim, wrote in one of his many papers on the subject: “They have taken a big step into the unknown. They have shown courage. They were resolute people who left the small rural village of Blodelsheim on the Rhine plain in Alsace in France to seek a better life in a country which offered them a better future ... it was surely not easy for these emigrants from s'implant in this new world that they did not know. They left, taking with them their culture, their memory. The language barrier must have been a big handicap ... most of them overcame it and integrated bravely! "

 

Départs en 1817

 

D’après les recherches d’André Ganter du CDHF de Guebwiller et Hervé Dierstein, historien, selon les demandes de passeport.

  • Brodhag Isidore avec son épouse* et un enfant*.   with wife and children*

  • Brun Antoine avec son épouse et un enfant.

  • Decker Antoine avec épouse et deux enfants.

  • Fricker Geneviève.

  • Gaba Dominique avec épouse et un enfant.

  • Haas Jean avec épouse et deux enfants.

  • Hiss André : 3 personnes.

  • Jud Fr. Joseph avec épouse et quatre enfants.

  • Hoffmeyer Fr. Antoine avec épouse et un enfant.

  • Meyer Arbogast.

  • Onimus Fr. Joseph.

  • Schonseck Mathias avec épouse et trois enfants.

  • Thomann Jacques avec épouse et un enfant.

  • Wetzel Georges, ancien douanier, avec épouse et trois enfants.

 

*Ce fut le premier départ de Blodelsheimois pour les Etats-Unis. Les archives locales sont muettes à leur sujet d’après Emile Decker (1927-2020) historien local et aucune information sur leur devenir dans le « Nouveau monde » n’est connue.

Départs entre 1844 et 1855

 

D’après les recherches de Emile Decker à travers l’histoire locale et de souvenirs. Personnes qui ne figurent sur aucune liste de passeports délivrés. Leur lieu de destination fut souvent inconnu aussi.

  • Antony Joseph.

  • Barthélémy Joseph, 1852 New-York.

  • Deck Pierre et Caroline.

  • Eiberlen et son domestique, 1849 New-York.

  • Engasser Michel, 1852 New-York.

  • Goetz Angélique.

  • Kuhn Emile et Joseph, deux frères.

  • Schillinger Nicolas, 1855 New-York.

  • Wanner Théophile et son épouse Catherine née Decker.

  • Witz Aloïs et Barthélémy Marie.

 

Départs entre 1844 et 1851 de personnes qui figurent sur des listes de passeports délivrés

 

  • Brodhag Joseph (probus décembre 1844) 34 ans, tourneur-cultivateur, marié avec Barbe, 26 ans. Ils sont accompagnés par Ursula Weixler et une petite fille, Rosine 4 ans et demi. D’Hanis au Texas.

  • Deckert Benoit (pass. Nov 1846) 51 ans, maréchal-ferrant, avec son épouse Marianne, née Fritsch 49 ans, 5 enfants : Zacharie 16 ans, Ignace 11 ans, François 15 ans, Benoit 22 ans, Baptiste 18 ans. Part avec sa mère.

  • Deckert Michel (passeport août 1849) 42 ans.

  • Ernst Séraphin (passeport novembre 1851) maçon et sa 2ème épouse Barbe Schatt, 2 enfants de 3 et 5 ans.

  • Ernst Joseph, frère de Séraphin.

  • Ernst François-Antoine (pass. octobre 1851) 35 ans, maçon et son épouse Juliana, née Ackermann et 6 enfants.

  • Fimbel Louis et son épouse Madeleine née Sitterlé et leurs 4 enfants : Catherine, Marie-Rose,Joseph et Aloïs. Texas en 1852 (enregistré Joseph Jonas).

  • Fricker Joseph (pass. octobre 1851) cultivateur, agé de 33 ans.

  • Jecker Fr. Louis et Fr. Pierre en 1852, les deux fils de Fr. Bernard Jecker et Marie-Thérèse Regisser. Les deux frères se sont fixés à Victoria au Texas.

  • Judas François Damien (pass. octobre 1851) journalier.

  • Judas Jonas et son épouse Marie Anne née Schillinger et leurs 3 enfants, dont Caroline âgée de 9 ans.

  • Kauffmann Nicolas (pass. octobre 1851) journalier, marié.

  • Meyer Blaise et son épouse Rosa, née Stoffel et leurs 5 enfants : Sébastien, Catherine, Joseph, Rosa et Françoise en 1852.

  • Meyer Joseph Léo et son épouse Marie Anne, née Weitz.

  • Rudinger Joseph Jr, né en 1815, parti en 1846, bateau « Schanunga », d’après site : Immigrants Alsace – rootsweb.com/

  • Rudinger Marie Anne, née en 1821, parti en 1846, bateau « Schanunga », d’après site : Immigrants Alsace – rootsweb.com/

  • Schatt Blaise (pass. octobre 1851) 35 ans, marié 5 enfants.

  • Schmitt (ou Schmidt ?) Martin (dép. prés. 1845) marié avec Marie-Thérèse Deckert, un fils au moment de leur émigration. Au Texas ils ont 11 autres enfants.

  • Sitterlé Etienne (pass. octobre 1851) 27 ans sellier, part avec son épouse Madeleine, née Gaba et sa famille.

  • Sitterlé Louis et son épouse Catherine, née Stadler et leurs 7 enfants : Fr. Louis, Joséphine, Catherine, Blaise, Joseph, Martin, Madeleine. Texas en 1852.

  • Thuet Aloïse, date ?

  • Thuet Elisabeth, date ?

  • Thuet Quirin, date ?

  • Weitz (ou Wutz ?) Etienne, part avec Ernst Joseph en 1851.

 

A l’issue de la guerre franco-prussienne de 1870-71

En 1872 Louis François Jecker quitta Blodelsheim à 19 ans, avec ses frères, Emile, Joseph et Xavier. Il se maria à Victoria avec Marie Anne Jecker.

Source : « The Jecker Descendants in the United States of Amerika ». Compiled By Janet Hessong Tepera – 1995.

Ouvrage donné à Emile Decker à Blodelsheim en 1995 par Janet Hessong Tepera descendante de L.F. Jecker.

  • Sitterlé Chrétien, Louis et Joseph, 3 frères fils de Dominique et Thérèse, née Meyer. A Victoria Texas.

  • Rothenfluch Antoine, Joseph, Martin, Odile et Sébastien, 4 frères et une sœur. Oregon.

  • Thuet Eugénie, Colorado avant 1900 ?

  • Thuet Alphonse, Louis et Xavier fils de Thuet Joseph et Catherine, née Gaba. En 1872 vers le Colorado.

  • Wanner Théophile et son épouse Catherine, née Deckert, date ?

 

Noms trouvés par Emile Decker à travers ses recherches généalogiques et historiques. Aux Etats-Unis l’Alsace fut souvent située en « Germania », ce fut le cas entre 1871 et 1918 quand l’Alsace fut annexée par l’Allemagne par le Traité de Francfort.

 

En 1872 tous les garçons de la classe 1853 refusèrent le service militaire allemand et partirent presque tous aux Etats-Unis !

Une découverte extraordinaire de Emile Decker dans le registre d’Etat-Civil de la commune de Blodelsheim des actes de naissance nous apprend qu’à côté de chaque enregistrement des garçons, il y a une mention marginale au crayon, très difficile à lire.

Toujours est-il que ces garçons avaient 20 ans en 1873 et donc aptes à faire le service national dans l’armée allemande… qu’ils refusèrent !

Voici le nom de ces garçons par ordre de naissance en 1853 et un en 1852. Sur 14 d’entres eux, 11 partent aux Etats-Unis, 1 en Angleterre et 2 dans la France de l’intérieur devenant « optants ».

  • Sitterlé Joseph, né le 8 juin 1852, fils de Etienne et Maria, née Kehl. Amérique.

  • Peter François Antoine, né le 8 janvier 1853, fils de Louis et Thérèse, née Brodhag. A opté pour être soldat français et fut donc un optant.

  • Brun Reinhart, né le 15 janvier 1853, fils de Etienne et Marie Anne, née Ackerer. Amérique.

  • Thuet Aloïs, né le 30 mars 1853, fils de Joseph et Catherine Fimbel. Amérique.

  • Levy Davis, né le 4 avril 1853, fils de Jules et Louise Brunschwig. Angleterre.

  • Hassler Joseph, né le 10 mars, fils de Simon et Catherine, née Rusch. Optant ?

  • Thierry Joseph, né le 29 juillet 1853, fils de Antoine et Marie Thérèse, née Judas. Amérique.

  • Jecker Louis, né le 28 juillet 1853, fils de Ignace et Thérèse, née Sitterlé. Amérique. (Il s’agit du Monsieur en photo ci-haut qui quitta clairement l’Alsace refusant de devenir soldat allemand).

  • Goetz Joseph, né le 16 août 1853, fils de Laurent et Thérèse Seiller. Amérique.

  • Wassmer Joseph, né le 21 septembre 1853, fils de Erasme et Christine Rawo. Amérique.

  • Renner Sébastien, né le 9 novembre 1853, fils de Antoine et Marie Anne Jelly. Amérique.

  • Decker Joseph, né le 8 décembre 1853, fils de Joseph et Maria Anne, née Judas. Amérique.

  • Kuhn Victor, né le 24 décembre 1853, fils de Chrétien et Madeleine, née Stahl. Optiste pour l’Amérique.

  • Marter Joseph, né le 6 décembre 1853, fils de Joseph et Salomé, née Fläderer. Optiste pour le Doubs, département français. Ce fut donc un optant.

 

Départs en 1885 ~ (renseignements et photo de Jean-Paul Thuet, Flaxlanden) (and James Henry Thuet, Salt Lake City, United States)

    - Thuet Aloyse, né 11 janvier 1848 (?) part pour Saint-Louis

    - Thuet Sébastien, né le 24 janvier 1855, part pour Saint-Louis (frère d'Aloyse)

    - Thuet Xavier, né le 10 septembre 1863 (ou 9 octobre ?), part pour l'État du Colorado aux E-U.

    - Thuet Joseph, né le 3 janvier (ou 2 mars ?) 1864, même destination

    - Thuet Louis, né le 2 octobre (ou 10 février ?) 1865 même destination

    - Thuet Alphonse, né le 2 octobre (ou 20 février ?) 1868, même distination

 

 

 

Départs après la guerre 1914-1918

  • Meyer Xavier et son épouse Alphonsine née Artzer avec deux enfants en 1919.

 

Que devinrent tous ces émigrants aux Etats-Unis ?

  • What happened to all these emigrants in the United States?

 

Beaucoup s’installèrent au Texas, certains dans le Kansas ou dans d’autres Etats.

Many settled in Texas, some in Kansas or other states.

Ils durent d’abord apprendre la langue puis travailler dur pour ce faire une place dans la société américaine. Certains réussirent et d’autres sans doute moins.


The had to learn the language first and then work hard to find a place in American society. Some were successful and others probably less.

 

Un siècle plus tard, autour des années 1980 – 1990 surtout, des descendants de ces familles émigrées cherchèrent à savoir d’où sont venus leurs ancêtres alsaciens.

L’association Alsace-Medina-County est née de cette mouvance en 2001. Ensisheim, les villages d’Ober et Niederentzen mais aussi Blodelsheim de par son association de pêche sont actifs afin que ces contacts perdurent dans le temps.

Site internet de cette association : https://amct.pagesperso-orange.fr/

 

A century later, around the 1980s and 1990s especially, descendants of these immigrant families sought to find out where their Alsatian ancestors came from.


The Alsace-Medina-County association was born from this movement in 2001. Ensisheim, the villages of Ober and Niederentzen but also Blodelsheim through its fishing associations are active so that these contacts last over time.

Association website: https://amct.pagesperso-orange.fr/

Plusieurs citoyens américains descendants de Blodelsheimois vinrent à Blodelsheim au fil des années, tels…

Justin Jungman († 2020).

En 1990 Sam Sitterlé († 2012) descendant de François Louis Sitterlé et Catherine Stadler partis en 1852.

En 1998 Reta Decker († 2006) et Ella May née Decker et son époux Wesley Hunter descendants de Martin Decker parti en 1872.

En 1995 Kay Hessong et sa fille Janet Hessong Tepera.

En 2013 le fils de Janet : Mickel Tepera. Ils sont les descendants de Louis François Jecker parti en 1872.

En  2016 Aubrey Morris, une fille descendante de Martin Decker parti en 1872.

Liste de noms non exhaustive.

…et de nombreux alsaciens firent de même en allant aux Etats-Unis à Castroville notamment, soit en voyages organisés soit individuellement.

Ces hommes et des femmes ont fait beaucoup pour ces rapprochements.

Justin Jungman, Castroville ; Monique Herrscher, Ensisheim ; Emile Decker, historien local de Blodelsheim, furent de ceux-là. Ils sont décédés en 2020.

Concernant Blodelsheim, pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus, merci de prendre contact avec nous, nous essaierons, dans la mesure du possible, de vous répondre.

patrick.decker@orange.fr

 

Cette page est le fruit de recherches de Emile Decker, mon père.


Men and women have done a lot for these connections.
Justin Jungman, Castroville; Monique Herrscher, Ensisheim; Emile Decker, local historian from Blodelsheim, were among them. They died in 2020.


Regarding Blodelsheim, for those who would like to know more, please contact us, we will try, as far as possible, to answer you.

patrick.decker@orange.fr

 

This page is the result of research by Emile Decker, my father.

Patrick Decker, Blodelsheim, November 2020.

Ce thème est traité selon les archives de Émile Decker et renseignements de Jean-Paul Thuet, Flaxlanden.

Thème traité en juillet et complété en novembre 2021.