Évolution de l'édifice au fil des siècles et ses vitraux

Durant des siècles l'église paroissiale fut de taille réduite et sont aspect est inconnu. Ce qui est sûr par contre, c'est qu'elle se trouva à l'emplacement actuel.

Ce dessin ci-contre en fait foi. Au XVIIe siècle elle menaçait ruine, elle fut restaurée sous le bourgmestre Wegbecher en 1731.

En 1840-1841 l'église sera agrandie sous l'abbé Joseph Philippi, curé de la paroisse afin de faire face à l'afflux de pèlerins venus du Pays de Bade qui vinrent participer à des missions tenues à leur intention. Ces missions durèrent de 1841 à 1848, ces pèlerins virent donc l'église et son clocher comme l'a dessiné l'ingénieur Laubser dont le plan est déposé aux ADHR de Colmar.

En 1985 Marie-Louise Haas dessina l'église de cette façon, le clocher doit être assez fidèle à celui de l'époque.

Au XIXe siècle la crue du Rhin de septembre 1852 affecta gravement le clocher qui menaça de s’effondrer, ce plan daté de 1856 atteste qu'il dut être soutenu par des renforts en bois !

Rapidement ce clocher sera démoli, il faudra quelques années pour le reconstruire dans son aspect actuel, le chantier fut achevé en 1864. Le coût en affecta durablement les finances municipales !

Voici une esquisse de l'église entourée de ses trois carrés A - B - C du cimetière Saint-Blaise. Le nouveau cimetière Sainte-Colombe, créé en 1996, se trouve au nord du village à ~ 250 mètres de l'église.

Édifice en quelques dates :

- 1731 : l'édifice menaça ruine, il fut restauré par la volonté de la famille Wegbecher.

- 1840-41 : l'église fut agrandie sous le curé Philippi pour faire face à l'afflux des pèlerins venus d'outre-Rhin assister aux Missions Badoises.

- 1858-59-60 : démolition du clocher fragilisé par la crue du Rhin de 1852

- 1864 : nouveau clocher

- 1945 : clocher endommagé par des tirs lors de la Libération

- 1947 : incendie du clocher

- 1949 : nouveau clocher inauguré

- 1978-79 : ravalement de façade sous le curé Miesch et le maire Robert Dehlinger


Vitraux en quelques dates :

Jusqu'au milieu du XIXe siècle : l'humble église de Blodelsheim fut équipée de vitraux ordinaires.
La famille Valentin, finança quatre beaux vitraux pour le chœur de l'église, malheureusement en 1945, lors des combats de la Libération, sous les déflagrations de bombes tombées non loin de l'église, les vitraux ne résistèrent pas et tombèrent au sol.
Un seul a pu être préservé et se trouve aujourd'hui, à l'ouest de l'édifice.

- février 1945 : destruction des vitraux, remplacés par des vitraux ordinaires.

- 1961-62 : sous l'impulsion de l'abbé Marcel Thomas, de nouveaux vitraux furent financés et fabriqués par François Haas de Sierentz. Ce fut financé par des quêtes et les dons de familles.
Ils furent installés en 1963.

Ils sont restaurés et nettoyés régulièrement.
 

Les vitraux réalisés furent posés en 1963 par Françoise Haas de Sierentz. Ils sont tous à l'image de ces deux ci-dessous, photographiés par Henri Goetz.

2014 - remise en état de certains vitraux par l'entreprise Lieby de Hagenbach.
Régulièrement la municipalité fait procéder à un nettoyage de ces vitraux.

Ce thème sera complété ultérieurement...