Saint Anicet, patron secondaire de la paroisse

En 1846 la paroisse obtint les reliques d'un saint des catacombes romaines : St Anicet, ceci dans le cadre des Missions Badoises.
St Anicet fut officiellement déclaré patron secondaire de la paroisse par l'évêché de Strasbourg... dans les années 1960 ses reliques furent remisées dans les oubliettes !
En 2011-12 ces reliques furent réhabilitées lors d'une belle fête paroissiale le 17 juin 2012.

Voici deux authentiques des reliques qui permettent de comprendre ces reliques. une image pieuse et des photos de la fête paroissiale de 2012 complètent ce thème.

C'est grâce à Gérard van Haeperen, Oblat bénédictin de Wavre en Belgique, qui vint un soir de janvier 2005, s’enquérir de ces reliques en l'église de Blodelsheim... qu'il ne trouva pas, que l'histoire se remit en marche. Quelques années plus tard, elles furent remises en valeur par l'entremise de bénévoles et d'artisans-bienfaiteurs qui n'habitent pas Blodelsheim et des bienfaiteurs qui eurent la volonté de rendre service. Les reliques furent remises dans un gisant sculpté placé dans une châsse comme elles le furent jadis de 1846 à 1965 ~. Ceci en rappel et en souvenir de l'histoire paroissiale et par respect pour ce que représentent ces reliques. Des personnes autorisées dirent : "Elles méritent pour le moins, attention et respect" !
Cette réhabilitation put avoir lieu grâce au Curé-doyen Armand Martz et à la sollicitude de Mgr Christian Kratz, évêque auxiliaire de l'archevêché de Strasbourg, qui vint bénir ces reliques le 17 juin 2012. A cette occasion, les amis Badois de Grißheim furent associés à cette fête.
Furent solennellement bénit également : le Saint-Sépulcre du Christ placé dans une châsse, le nouvel autel des desservants, la croix des missions restaurée au cimetière Saint-Blaise.
Un "Espace Joseph Philippi" entre l'église et le presbytère fut également inauguré, le tout en présence de nombreuses personnes.

Sans les recherches de Émile Decker, cette réhabilitation n'aurait jamais eu lieu, car le curé Philippi, les "Missions Badoises" et les reliques de St Anicet furent tombés depuis les années 1960 dans l'oubli de la communauté paroissiale.

Thème proposé en juin 2021.