Fêtes, Kilbes et folklore...

Dans les années 1840 les danses furent mal vues par le clergé. A Blodelsheim le curé du village, l'abbé Joseph Philippi disait : "...parmi tous les dangers il n'en est pas un, qui fasse plus de ravages parmi la jeunesse que la danse, elles sont comme les champignons, les meilleures ne valent rien." Ce curé lutta de longues années contre les danses, fortement enracinées le long du Rhin. Lors de ses sermons il s'éleva souvent avec véhémence contre ces réjouissances profanes.
Source : "Biographie de l'abbé Joseph Philippi" de Joseph Lux.

De tout temps les fêtes et le folklore font partie intégrante de l'Alsace... et de Blodelsheim.

Lors du retour de l'Alsace à la France en 1918 où lors des fêtes de la Libération en 1945 les plus beaux costumes furent de sortie.
 

Lors des fêtes locales également, telles l'inauguration d'un bâtiment publique où lors d'une fête de jumelage à Blodelsheim.

Ceci n'est qu'un petit aperçu de ce folklore qu'on retrouve aussi dans le thème de la fête de la Libération le 2 septembre 1945 notamment.

Ce thème sera complété...

État : novembre 2021.